Je n'ai pas moi-même eu l'occasion de visionner l'émission en question, mais la plupart d'entre vous ont probablement vu l'émission proposée par la chaîne TF1, "Sortez-moi de là !", du 24 avril dernier.
Un des participants à cette émission, M. Satya Oblette, représentant à cette occasion l'association "SOS Hépatites" (!) s'est permis de déclarer que les tatoueurs reversaient les encres non utilisées lors d’une séance de tatouage dans leur flacon d’origine.
Cette déclaration n'a bien entendu pas manqué de choquer la profession toute entière, mais également les tatoués.

Répondant à la demande de plusieurs d'entre vous, et ne pouvant rester sans réagir, nous adressons dès aujourd'hui, par la voie de notre avocat, une demande de droit de réponse à l'antenne.

L'objectif est bien entendu de dénoncer ces propos inacceptables, à l'heure où les tatoueurs prennent d’infinies précautions pour préserver la santé de leurs clients, et luttent pour obtenir une reconnaissance officielle.
On peut en profiter pour rappeler que la Charte d'Hygiène du SNAT mentionne notamment que le remplissage des caps (à usage unique) doit être effectué selon une procédure stricte. En aucun cas, l’encre restant dans ces caps en fin de séance ne peut être reversée dans les flacons.
Quiconque se prétendrait "tatoueur" et se permettrait de réutiliser ses encres comme le décrit M. Oblette devrait absolument être dénoncé.

source : tatouagedoc.net